Espace Adhérent

Mot de passe oublié ?

L’OUVERTURE DU CONTRAT D’ACCES AUX SOINS

L'U.ME.SPE./C.S.M.F., premier syndicat des médecins spécialistes libéraux, se félicite de l'ouverture du contrat d'accès aux soins, conséquence de l'avenant n°8, qui permet à  tous les médecins qui l'ont signé de bénéficier, prochainement, des revalorisations tarifaires dont bénéficient, depuis le 1er juillet, les médecins libéraux du secteur 1. Ceci nécessitera, comme d'habitude, une mise en place d'un outil informatique qui peut prendre quelques semaines.

L'U.ME.SPE./C.S.M.F. appelle les assurances complémentaires à  s'engager résolument dans la prise en charge des compléments d'honoraires et à  honorer, ainsi, leur signature dans le cadre de l'avenant n°8. Cette prise en charge est particulièrement importante pour les médecins spécialistes exerçant sur les plateaux techniques et devrait les convaincre de rejoindre tous ceux qui nous ont fait confiance malgré des désinformations irresponsables.

L'U.ME.SPE./C.S.M.F. se félicite que, grâce à  la négociation que nous avons menée, les médecins titrés du secteur 1, qui avaient été abusés par les pouvoirs publics depuis de trop nombreuses années, puissent rejoindre cet espace de compléments tarifaires encadrés et solvabilisés. Nous espérons qu'ils soutiendront, massivement, les actions de l'U.ME.SPE. et de la CSMF en adhérant, non seulement, dans leurs verticalités mais, également, au niveau des départements pour faire vivre, au niveau local, la politique conventionnelle.

L'U.ME.SPE./C.S.M.F. reconnait le soutien de Madame Marisol TOURAINE, Ministre des Affaires Sociales et de la Santé, dans la mise en place de ce contrat d'accès aux soins malgré les pressions diverses et des tentatives de désinformations de certains tels que l'UFC-Que Choisir sur les dépassements d'honoraires. Nous ne doutons pas que les 8 611 médecins qui ont signé le contrat d'accès aux soins, et ceux qui vont nous rejoindre dans les prochaines semaines, donneront tort à  tous ceux qui ne reconnaissent pas le rôle social de la grande majorité des médecins libéraux qui ont toujours appliqué des compléments d'honoraires avec tact et mesure. Il faut rappeler que la majorité des médecins spécialistes libéraux exercent en secteur 1 et que nos patients nous apportent une confiance renouvelée qui gêne certainement ceux qui voient dans le pouvoir médical de la médecine libérale un obstacle à  la médecine administrée qu'ils voudraient mettre en oeuvre.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire.