Espace Adhérent

Mot de passe oublié ?

La CARMF perd son recours, le sauvetage de l’ASV confirmé

La CSMF, premier syndicat médical français, se félicite du rejet du recours formé par la CARMF en Conseil d'Etat contre le décret portant réforme de l'ASV.

Avec d'autres syndicats, la CSMF avait mis en oeuvre une réforme courageuse de l'ASV afin de sauver la retraite conventionnelle du médecin libéral, qui représente 39% du montant total de sa retraite.

La CARMF, pour des motivations qui demeurent obscures, n'a eu de cesse que de s'opposer à  cette réforme qui ne la concernait pas et relevait exclusivement de la négociation des partenaires conventionnels, les syndicats médicaux représentatifs, les caisses et l'Etat.

Les médecins sont les seuls professionnels à  avoir obtenu le maintien de la participation de l'Assurance Maladie à  hauteur des 2/3 de leurs cotisations ASV, grâce à  la ténacité de la CSMF.

Dès lors, le recours devant le Conseil d'Etat décidé par la CARMF visait à  faire annuler ces dispositions et à  faire perdre à  tous les médecins conventionnés 39% de leurs retraites, pour imposer la fermeture de l'ASV, laisser à  l'abandon les retraités et leurs ayants droit, ainsi que les droits déjà  acquis par les confrères en activité.

La CSMF se félicite que cette action irresponsable et attentatoire aux intérêts de la profession ait échoué. Elle souhaite que le Conseil d'Administration de la CARMF en tire toutes les conséquences et décide la réorientation de sa gouvernance dans le sens des intérêts des médecins libéraux.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire.