Espace Adhérent

Mot de passe oublié ?

Contrat d’accès aux soins : la CSMF appelle les complémentaires santé à  tenir leurs engagements

Toutes les conditions sont désormais réunies pour permettre l'ouverture du contrat d'accès aux soins. Avec 8 611 médecins signataires, la CSMF constate que le seuil de 33% fixé dans l'avenant n°8 à  la demande du gouvernement et les caisses est non seulement atteint, mais dépassé, démontrant que les médecins considèrent l'accès aux soins comme une priorité.

Pour autant, la CSMF s'interroge sur le mutisme suspect des complémentaires santé. Bien que signataires de l'avenant n°8, au lieu de se réjouir de l'atteinte du nombre de signataires et de l'ouverture désormais possible du contrat, les complémentaires santé éludent le sujet.

Alors que les médecins ont rempli leurs engagements en adhérant massivement au cadre du contrat d'accès aux soins, la CSMF, premier syndicat médical français, appelle les complémentaires santé à  tenir les siens.

La CSMF demande aux complémentaires santé d'honorer spontanément et rapidement leur signature en prenant en charge les compléments d'honoraires des médecins en contrat d'accès aux soins (CAS).

Faute de quoi, la CSMF demandera au gouvernement d'aller au bout de sa logique et de les contraindre en révisant le contenu des contrats responsables par un nouveau cahier des charges pour y inclure, au minimum, la prise en charge des compléments d'honoraires des médecins signataires du Contrat d'Accès aux Soins.

Ni les médecins qui font l'effort de modérer leurs compléments d'honoraires, ni les patients dont le reste à  charge qui continuerait à  être mal remboursé, ne comprendraient que les complémentaires santé se dérobent, une fois de plus, à  leur signature.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire.