Espace Adhérent

Mot de passe oublié ?

Le Conseil National de l’ORL s’oppose à  la loi HPST

Préoccupés par le soin du malade et le respect de sa dignité, le Conseil National de l'ORL alerte les pouvoirs publics sur les retombées possibles de la loi HPST.

Aucune concertation réelle n'a été mise en place par la Commission Larcher et la nouvelle gouvernance, projetée par la loi ôte aux principaux acteurs de la médecine hospitalière leur rôle-clé dans le choix des orientations stratégiques hospitalières, et plus encore dans le choix des hommes et l'élaboration des équipes et de leur projet médical.

Le Conseil National de l'ORL tient à  rappeler que l'accès des plus démunis aux soins ORL est aujourd'hui garanti par le secteur hospitalier et les praticiens libéraux de façon homogène sur la totalité du territoire français.

Par ailleurs, la menace qui pèse aujourd'hui sur le secteur conventionné à  honoraires libres jette le discrédit sur des spécialistes dont une enquête récente montre que le revenu s'inscrit dans la moyenne européenne. Il est utile de rappeler que le « dépassement d'honoraires » n'a été créé que parce que les pouvoirs publics ne pouvaient faire face à  l'augmentation du coût de la santé.

Enfin au-delà  de la simple gestion hospitalière, ce projet instrumentalise le médecin. Il démotive les jeunes ORL en formation et retire de l'attractivité à  une profession dont la démographie est défavorable alors que les besoins de santé sont en augmentation du fait de l'allongement de la vie.

Le Conseil National de l'ORL demande en préalable le retrait des amendements Bur et Préel et l'ouverture d'une large consultation avec le corps médical.

Président de la Société Française d'ORL : Pr Frédéric Chabolle

Président du Collège des agrégés d'ORL : Pr Noel Garabedian

Président du SNORL: Benoit Feger

Communiqué de Presse du 22/04/2009



      Date de rédaction : 22 avril 2009 5 h 51

      Date de modification : 22 avril 2009 17 h 51 min

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire.