Espace Adhérent

Mot de passe oublié ?

ORL-DPC: organisme unique de la spécialité agréé pour l’Accréditation et pour le DPC

Au 1er novembre 2018, ORL-DPC devient l'organisme unique de la spécialité pour:

  • le DPC et agréé par l'Agence Nationale du DPC
  • l'accréditation et agréé par la HAS

L’objectif principal du programme d'ORL-DPC est de parvenir à une réduction globale des risques liés aux soins en ORL.

Afin d’avoir une démarche cohérente pour l’ensemble des praticiens de la spécialité, le programme d’amélioration de la sécurité des pratiques de la spécialité intègre les actions d’EPP déjà engagées et se rapportant aux risques médicaux

Le programme de la spécialité oriente les médecins dans la réduction des risques de leurs pratiques médicales en :

  • les incitant à déclarer les situations à risque (SAR) qu’ils rencontrent, notamment sur des risques ciblés identifiés par les experts de la Commission Risques d'ORL-DPC
  • leur demandant de participer à différentes activités  présentant un intérêt pour la réduction des risques.

Dans le cadre de l'accréditation, le référentiel risque en ORL comprend 4 situations:

  • la défaillance dans la prise en charge de l'amygdalectomie
  • l'erreur d'identification du site opératoire
  • la défaillance ou l'inéquation du matériel
  • la défaillance dans la prise en charge en ambulatoire

Vous aurez à votre disposition, sur le site de la HAS, des questionnaires d'analyse approfondi, à remplir en ligne sur ces 4 situations et des recommandations associées à ces situations.

Ces recommandations seront mises à jour au fil des situations rencontrées dans votre pratique. Cela rentrera dans le cadre de la politique de management des risques par ORL-DPC.

Concernant votre engagement dans l'accréditation, vous devrez vous impliquer dans 4 activités:

  • une réunion d'information assurée par ORL-DPC
  • une participation à une action de DPC concernant la gestion des risques opératoires en ORL
  • une participation à une Evaluation de vos Pratiques Professionnelles (EPP)
  • une participation active et régulière à une Revue de Mortalité et de Morbidité (RMM)

Docteur Jean-Michel Klein

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire.